Le projet

L’opportunité d’une création collective et d’une implication locale dans la promotion de la sculpture.

P6120001-WEBFin juin 2007, les services de la Ville d’Angers décidaient, bien à contre-cœur, de couper le grand cèdre du Liban du Château de Villevêque. Cet arbre, vieux de 150 ans, était admiré pour son port altier et ses branches charpentières en forme de chandelier. Mais, depuis plusieurs années la maladie le minait, elle a fini par avoir raison de lui malgré les soins prodigués.

Dès la parution de l’article de presse relatant cet événement, l’atelier Vauvert contacta le service des espaces verts pour récupérer du bois, avec l’engagement de faire une sculpture qui reviendrait dans le parc.

(en savoir plus)

Publicités