L’aventure des acteurs

IMG_0476-WEB

  • IMG_1535-WEBCatherine a apprécié de découvrir le travail du bois et le travail d’équipe : des journées de « repos » qui furent des journées de travail !
  • Marie salue la technicité du travail et l’aventure humaine, travail facilité par la grandeur des volumes
  • Tess a aimé l’aspect convivial de ce travail qui a permis de faire connaissance entre «anciens » et «nouveaux» et le «côté auberge espagnole»
  • Brigitte qui a participé une journée a trouvé très intéressante cette démarche, s’est dite frustrée de n’avoir pu faire plus (raisons physiques), a apprécié la simplicité des relations
  • Caroline a trouvé très intéressant et sécurisant le travail de groupe
  • Carolina souligne que la réalisation des maquettes dans l’urgence a été finalement bénéfique, rappelle ses appréhensions quant à la réalisation du « marcheur »,  et sa frustration de ne pas pouvoir utiliser tous les outils nécessaires à la réalisation intégrale du projet, et redit combien cette aventure collective fut enthousiasmante. Le privilège de travailler sur les sculptures de Bernard pour des opérations de finitions a permis de pénêtrer les secrets du maître, d’entrer dans son travail, par le chalumeau et la brosse !!!  Enfin souligne le sentiment d’inachèvement que laisse nécessairement un travail exécuté dans l’urgence
  • Claude dit combien cette expérience redéfinit le rapport aux personnes, l’atelier est associé aux sculptures des uns et des autres , or c’est là une œuvre collective qui n’avait jamais été réalisée de mémoire du plus ancien  adhérent, où se redessinent autrement les singularités de chacun.
  • Bernard souligne combien cette aventure fut mobilisatrice et espère que tous ceux qui n’y participaient pas ne se sont pas sentis délaissés . Comment reprendre  le travail en atelier après une aventure de la sorte ? Au final, une aventure vraiment forte et singulière, unique dans l’histoire de l’atelier,  tant au niveau humain qu’au niveau technique.
Publicités