à partir de 2000

A partir de 2000, l’atelier conforte son partenariat avec la ville d’Angers et ancre sa démarche de découverte artistique qui se concrétise autour de trois projets :

1-     L’atelier intègre en son sein, des personnes en insertion (avec l’aide du CCAS et du conseil général) qui sont passés par les ateliers Gaubourgs du CCAS de la ville d’Angers, Bernard Ryckelynck y ayant animé un atelier pendant plusieurs années.

2-     En 2001 et 2006, deux expositions ont eu lieu au Grand Théâtre d’Angers, réunissant une cinquantaine de pièces aux techniques et approches artistiques très variées.

3-     Des réalisations collectives sont envisagées. Une première concrétisation voit le jour en juin 2008 avec « mémoire de cèdre » un ensemble de six sculptures réalisé à partir du cèdre centenaire malade du château de Villevêque. (arbre voué à la destruction) Chacune des six sculptures représentent un personnage qui s’éloigne de sa souche et témoigne des différents états de la mémoire…

Depuis sa création l’atelier Vauvert a été fréquenté par plus d’une centaine d’Angevins et révélé nombre de talents cachés. (Cf. talents reconnus)

En 2012 Les vingt ans de l’atelier ont permis aux anciens et actuels membres d’exposer une de leurs pièces. L’exposition à la chapelle Saint Lazare ouverte pour la journée du patrimoine regroupait plus de 50 pièces. (Les 20 ans)

Publicités