1983-2000

1983 – 1987 : Un atelier pour faire découvrir la sculpture à des salariés d’entreprises. Suite à une exposition de Bernard Ryckelynck et de Jacky Besson, organisée par le comité d’établissement de Bull, a été lancée l’idée d’un atelier financé par des comités d’entreprises (Bull, Caisse des dépôts, CNP, Crédit Agricole) en direction de leurs salariés. L’idée était de regrouper les comités d’entreprises, chacun contribuant en fonction de ses capacités.

1987 – 1992 : L’atelier s’ouvre à d’autres angevins, motivés par une démarche de création, et participe à des animations et expositions. D’autres angevins complètent le groupe initial. Des  séances régulières s’organisent avec une quinzaine de  participants. Toutes les techniques peuvent être utilisées. Les premiers travaux sont montrés à l’occasion des expositions organisées par les comités d’entreprise et des salons locaux.

1992 – 2000 L’Atelier prend une dimension associative, conforte sa présence au sein de la ville comme un atelier de pratique artistique. Dès 1992, l’atelier Vauvert monte sa propre exposition à l’Hôtel des Pénitentes. Le Maire d’Angers (Jean Monnier), intéressé par la démarche de l’atelier et son rayonnement, met à disposition de l’association le local actuel, 1, rue Vauvert. Des expositions régulières sont organisées. Des démonstrations pédagogiques sont proposées par les membres de l’atelier au grand public.

à partir de 2000

Publicités